Communauté d’Agglomération du Pays Nord Martinique (CAP Nord Martinique)

Généralités

Anciennement Communauté de Communes du Nord de la Martinique, cette institution devient la CAP Nord Martinique ou Communauté d’Agglomération du Pays Nord Martinique en Janvier 2014. Effectivement, si la première intercommunalité du Nord existait déjà depuis 1968 sous le nom de Syndicat Intercommunal d’Aménagement Touristique du nord ou  SIATNO, elle a fait l’objet de plusieurs évolutions pour devenir en 1975 le Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple d’Aménagement du Nord ou SIVMANO. 

Après cette extension de compétences, elle évolue encore pour se transformer en 1995 en  Communauté de Communes du Nord de la Martinique ou CCNM. Et l’année 2014 fut encore une année de changement décisive. En effet, c’est cette année que la Communauté d’Agglomération du Pays Nord Martinique se met en place.

Comme son nom le laisse présager, cette Communauté d’Agglomération est implantée au Nord de la Martinique et abrite près de 104 340 habitants selon les chiffres de l’INSEE. Cette population se répartit sur un territoire de 54 777 hectares.

Cap Nord Martinique : ses champs d’action

Axée sur l’intercommunalité, CAP Nord Martinique a pour missions de développer l’accessibilité du territoire par le biais du transport et de la TIC (circulation de l’information). Et cette intercommunalité se traduit notamment par une mise en commun des moyens et ressources, afin d’optimiser l’efficacité de la gestion publique.

Mais outre cette caractéristique, CAP Nord Martinique doit aussi tout mettre en œuvre pour trouver des réponses concrètes aux enjeux de l’attractivité de cette région. Dans le cadre du développement territorial, elle a l’obligation de créer des emplois pour sa population et renforcer les liens sociaux. Ainsi, son but ultime consiste à en faire un territoire d’exemplarité en termes de développement durable. Et comme beaucoup de communautés de communes, CAP Nord Martinique fait aussi partie des EPCI ou Établissement Public de Coopération Intercommunale.

Les communes partenaires de la Cap Nord Martinique

Ses communes partenaires sont au nombre de 18,  dont la ville de Trinité, Ajoupa-Bouillon, Basse-Pointe, Saint-Pierre, Bellefontaine, Carbet, Sainte-Marie, Case-Pilote, Robert, Fonds-Saint Denis, Macouba, Grand Rivière, Gros-Morne, Marigot, Morne-Rouge, Morne-Vert, Lorrain et Prêcheur. Les nombreux avantages que procure  l’intercommunalité tel que le partage du développement territorial n’entament en rien l’identité et les compétences propres à chaque commune membre. Depuis avril 2014, c’est le maire du Robert, Mr Alfred Monthieux qui préside la communauté. La gestion de cette dernière se fait par un Conseil communautaire qui se compose de 18 conseillers municipaux issus de ses villes membres. Les commissions de cette communauté d’agglomération ont donc plusieurs champs d’action, que les élus et services instructeurs doivent traiter. Entre autres, c’est le vice président ou le Président qui préside chaque commission. Ces commissions ont pour rôle d’étudier les problématiques et projets soumis au Bureau et au conseil communautaires.